Blog

Des monitorings pour le service de Pédiatrie de Saverne

Le service de pédiatrie du Centre hospitalier de Saverne va bénéficier, dans les semaines à venir grâce à un financement important de l’association « Les Semeurs d’étoiles », d’un dispositif de monitorings centralisés équipant les cinq chambres d’hospitalisation et les deux lits d’UHCD (Phase 1).

Ces douze monitorings individuels ainsi qu’un scope de transport seront reliés à un écran central, situé dans le local de l’IOA (Infirmier(ière) Organisateur (trice) d’Accueil), au niveau de l’accueil Urgences enfants et secondairement de l’infirmerie de l’unité d’hospitalisation (Phase 2).

Ils vont permettre l’optimisation de la surveillance et de la sécurité des soins des enfants hospitalisés, dans leur chambre ou lors d’un transport pour examen complémentaire.

Le service de pédiatrie de Saverne est le seul à posséder un service d’urgence enfants supervisé par un pédiatre H24, 7j/7 et une néonatologie reliée à une maternité de niveau 2 pour tout le territoire Nord-Ouest de l’Alsace. Il est aussi référent de recours pour le Centre hospitalier de Sarrebourg.


Cette aide nous permet de poursuivre notre développement permanent dans les projets médicaux au service des enfants malades, de partenariats avec les HUS (onco-hématologie, pneumo-allergologie, gastro-entérologie, néphro-pédiatrie…), d’innovation et de modernisation, pour occuper à terme une position de référent du territoire.

Isabelle THOMANN
Cadre de santé – Service de pédiatrie

Des fauteuils – lits pour les parents

Le fauteuil permet, une fois déplié, au parent de passer la nuit

L’enfant hospitalisé est particulièrement vulnérable. Pour mieux vivre son parcours de soins, il doit pouvoir bénéficier de la présence rassurante de ses parents à toute heure de la journée et de la nuit.

Dans cet objectif, les Semeurs d’Etoiles ont financé l’acquisition de 18 fauteuils convertibles en lits pour faciliter le séjour du parent accompagnant.

Conçus pour s’adapter dans les chambres, ils sont simples à déplier et confortables. Ils ont été répartis dans différents services du pôle pédiatrique au CHU de Hautepierre.

Des livres pour la fratrie

Au sein de l’Equipe Régionale Ressources de Soins Palliatifs Pédiatriques, les enfants rencontrés sont confrontés à leur maladie grave ou à celle de leur fratrie. Ils se sentent parfois perdus, noyés par ce milieu médical où les paroles et les actes sont si loin de leurs préoccupations.

Les livres de jeunesse, avec leurs images et leurs mots simples sont un support de dialogues, d’informations, d’échange et de partage d’émotions. Ce sont des instruments qui permettent d’une part à l’enfant de créer une passerelle entre leur réalité et leur imaginaire mais aussi du lien et du temps avec celui avec qui ils partagent leur lecture.

Grace à leur don, l’association Semeurs d’Etoiles a permis de mettre à la disposition des familles quelques ouvrages différents avec lesquels le personnel aime travailler (adaptés selon la situation ou l’âge de l’enfant), à offrir et laisser à l’enfant, et à sa famille, pour lire et relire selon les besoins ou envies mais aussi un objet, comme une trace d’un moment de vie difficile mais plein de souvenirs.

La belle aventure de Tricocoline

Cette équipe de bénévoles, passionnées par les travaux d’aiguilles, apporte un peu de douceur et de chaleur aux bébés qui en ont le plus besoin. Pour soutenir l’engagement de ces tricoteuses du cœur, les semeurs ont financé l’achat d’un stock de laine.

© DR – Tricocoline

Aujourd’hui, elles sont une cinquantaine à tricoter régulièrement ou ponctuellement. Ces tricoteuses sont originaires en grande partie d’Alsace. Elles mettent leurs talents au service des bébés prématurés, des bébés nés sous X, des petits anges (c’est-à-dire des enfants morts nés) ainsi que des bébés de familles démunies.

© DR – Tricocoline

Liliane qui est à l’origine de ce groupe, espère que l’aventure va encore durer longtemps, voire se développer.

Suivez le groupe Tricocoline sur Facebook

Amis-mots : un atelier d’art -thérapie

Les Semeurs d’Etoiles prennent en charge financièrement un atelier d’Art-Thérapie « Amis-mots » et un séjour thérapeutique nature et écriture pour des jeunes adolescents. Témoignage de Cathie , l’animatrice :

Ce précieux outil de médiation a pu être proposé aux jeunes du CAMPA (Centre d’Accueil Médico-Psychologique pour Adolescents),de l’AJA (espace de consultation Adolescents Jeunes Adultes) et de l’ESQUIF ( accueil de mineurs et /ou jeunes majeurs orientés par les institutions médico-sociales et judiciaires).

Lors de chaque atelier, une proposition thématique, un jeu d’écriture, une proposition plastique, une image, des mots, servent d’impulsion à la créativité et à l’expression de chacun et tentent de relancer le désir de chercher, de dire, de se raconter.

Ici, il n’y a pas d’exigences techniques ou linguistiques, plutôt une invitation au voyage, à l’imagination, à l’amusement, à la parole, à l’écoute, à la rencontre.

Dans chaque lieu, les ateliers sont coanimés par une art- thérapeute et un soignant. Ils sont réalisables grâce au soutien et à l’engagement des équipes soignantes des services psychothérapeutiques qui accompagnent les adolescents.

D’autre part, cette année a été particulièrement riche pour les 6 ados qui ont pu participer également à un séjour à Plainfaing dans les Vosges. Il a été riche en écoute et accueil pour les uns comme pour les autres. L’équipe des soignants a parlé de cette belle expérience avec beaucoup de bonheur. Il s’est visiblement passé quelque chose d’intense…et de très porteur pour ces jeunes en grande fragilité mentale.

Toute l’équipe remercie de tout cœur les Semeurs d’étoiles, sans qui ces ateliers ne pourraient avoir lieu. Un carnet sera, comme par le passé, édité. Il est magnifique…Petites lumières bienvenues en cette période particulièrement morose.

Dons et reçus

Vous êtes nombreux à nous solliciter pour avoir votre reçu fiscal pour finaliser votre déclaration de revenus. En raison de la crise du Covid 19, notre fonctionnement administratif est plus compliqué.

Nous allons, dans un premier temps, encaisser vos dons et les reçus fiscaux seront établis à la fin de la période de confinement quand nous pourrons à nouveau circuler « plus normalement ».

Un immense merci pour votre compréhension.