Monthly Archives: septembre 2012

You are browsing the site archives by month.

Théatre Alsacien à Wilwisheim

Le théâtre alsacien de Wilwisheim remet chaque année une partie de ses bénéfices à une association. Ainsi « Semeurs d’étoiles » a été sélectionnée, et le père Ledogar a animé cette remise de prix autour d’une conférence.

Organisée par la section théâtrale de Wilwisheim, présidée par Pascal Boehm, la soirée, c’est déroulé à la salle polyvalente. Ce théâtre qui se produit, à raison de cinq représentations annuelles, a pour habitude de remettre une partie des bénéfices à des associations qui oeuvrent pour aider les personnes dans le besoin ou en détresse.

Les « Semeurs d’étoiles », choisis pour l’année 2012, se sont vu remettre un chèque conséquent. Dans ce cadre, le père Ledogar a animé la soirée par une conférence de présentation des actions menées. Prêtre, religieux assomptionniste, infirmier anesthésiste et aumônier de l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg, il a été surnommé le Père tendresse et a créé l’association en 1993 avec soeur Marie Mura, et compte plus de 200 membres. Les semeurs d’étoiles viennent en aide aux enfants hospitalisés, leur famille et aux malades démunies, jugeant qu’une détresse financière greffée aux souffrances physiques et morales est inacceptable.

Le sujet délicat de l’accompagnement des malades en fin de vie a été abordé, offrant un témoignage poignant sur le parcours du père Ledogar.

Au fil de longues années passées à aider les mourants à partir sereinement, il a sensibilisé son auditoire en suggérant sept étapes à franchir.

Pardonner, s’interroger sur ses relations aux autres, affronter le chagrin, apaiser ses souffrances, oser demander, redonner du sens à son passé et savoir accepter la mort. Le discours a été précieux et plein d’humanité. Ce sujet pourtant grave, a été abordé avec simplicité. Le franc parlé, la notoriété et le charisme du père Ledogar ont apaisé les esprits présents dans la salle, dont certains ont versés des larmes, non pas de tristesse, quant aux récits poignants, mais de rire face aux anecdotes quotidiennes rencontrées, apportant légèreté au sujet. La majeure partie des personnes présentes avait, de par leur passé, déjà eu affaire à Denis, les autres ont été conquis.

Auteur de plusieurs livres, la soirée s’est terminé autour de dédicaces des ouvrages, et de la remise de chèque par la section théâtrale.
Dna, Dimanche le 30 Septembre 2012