Blog

Concert au profit des Semeurs d’Etoiles

Ce dimanche à la Villa Fleck, le public venu nombreux a été conquis par une voix, une seule, forte, généreuse et talentueuse, celle de la cantatrice Jeanine Herr-Duma qui s’est élevée haut dans la salle, soutenant une cause, celle de l’association « Semeurs d’étoiles », aidant les enfants hospitalisés de la région.

Ils ont moins de 18 ans, et privés de santé, ils ont laissé l’insouciance de leur enfance s’évaporer dans les couloirs hospitaliers. La solitude et l’oubli font partie de leur vie. Pourtant l’association « Semeurs d’étoiles » créé par le Père Denis Ledogar les aide et les soutient, et ce dimanche Soeur Anne Marie et Cathie Schmitt respectivement co-fondatrice et membre de l’association, se sont déplacées de Strasbourg afin d’écouter Jeanine Herr-Duma et son professeur, le pianiste Jean-Louis Weber mettre leur talent au service de leur cause, et recueillir des fonds indispensables à leur existence.

Après avoir remercié le public, Gérard Cronenberger maire d’Ingersheim, a présenté les artistes. Dès leur entrée, leur sobriété a su traduire la soirée magistrale qui allait suivre.

Ce sont trois interprétations des noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart, qui perceront en premier le silence de l’attente. Des regards complices ont suffi pour que les notes s’envolent au rythme du chant, rejoignent ses tonalités et ses vibrations, laisse partir la voix à capella avant de revenir avec force.

Traduisant les émotions du coeur et des sentiments, à travers les interprétations comme Du Bist Die Ruh de Franz Schubert ou Chanson de Vilya de Franz Lehar, la voix, longue langoureuse, pénétrante, transpercante, a jailli dans le public comme des milliers de brisures étoilées, et l’étincelle qui brillait dans les yeux de l’artiste, a réchauffé l’auditoire, et sans doute au loin, les enfants hospitalisés qui attendent une main tendue, et un peu de chaleur. « Les grandes pensées viennent du coeur », soulignera Gérard Cronenberger, citant Blaise Pascal afin de congratuler les artistes.

A la fin de la séance tous les invités ont ovationné Jeanine Herr-Duma et Jean-Louis Weber avant d’entonner ensemble le refrain de la chanson Plaisir d’amour. La soirée s’est achevée autour du verre de l’amitié.
DNA du 16 Octobre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation