Blog

Strasbourg – Les Amis de Marcel Rudloff : L’hommage au père Denis Ledogar

À l’occasion de leur assemblée générale qui s’est tenue au Münsterhof à Strasbourg, les Amis de Marcel Rudloff, accueillis par l’archiprêtre Michel Wackenheim, ont mis à l’honneur le père Denis Ledogar pour lui rendre un hommage exceptionnel.

denis-ledogar-au-milieu-de-daniel-hoeffel-et-francis-hirn-document-remis

Denis Ledogar au milieu de Daniel Hoeffel et Francis Hirn. Document remis

Un choix justifié par la volonté de mettre en exergue « une personnalité exceptionnelle dont la vie et l’œuvre sont en cohérence avec les objectifs de l’association : l’esprit de tolérance et le respect de l’autre, quel qu’il soit », comme devait le rappeler Francis Hirn, président de l’association.

Avec une profonde émotion, en se référant à une situation vécue au moment du départ de son épouse, veillée jusqu’au bout par le récipiendaire, Daniel Hoeffel a prononcé la laudatio avec une très grande émotion, disant notamment : « Est-ce la hasard, la providence ou le bon Dieu qui a provoqué il y a une dizaine d’années notre rencontre qui m’a et vous a familialement marqué à jamais », avant d’évoquer « ce qui dans le parcours sort de l’ordinaire, c’est-à-dire à peu près tout », et en insistant sur les facultés exceptionnelles de cet homme si particulier qui « arrive, par la foi et par l’écoute, à percer le mur de l’indifférence et à venir au secours des désespérés là où personne ne peut plus le faire ».

Un trophée original

Avec Jean-Jacques Gsell, qui représentait le maire Roland Ries, et le président de l’association, Francis Hirn, Daniel Hoeffel a ensuite remis au père Ledogar un trophée original, à partir d’une œuvre de Freddy Ruhlmann, accompagné d’un diplôme et d’un don pour l’association « Semeurs d’Étoile ».

Dans ses paroles de remerciements, Denis Ledogar a tenu à partager cet hommage, auquel il a été particulièrement sensible en raison de sa « proximité avec la raison d’être de l’association des Amis de Marcel Rudloff », avec l’ensemble de « la formidable équipe de l’aumônerie de l’hôpital de Hautepierre où, conformément à nos règles, nous ne tenons jamais compte ni de la couleur, ni de la religion, ni de la philosophie, ni des pratiques des malades ». Il s’est référé aussi à la mémoire de deux récipiendaires antérieurs de cet hommage exceptionnel, le père Xavier Naegert, dit le Pope, et Yvonne Knorr.

Une belle cérémonie, marquée par plusieurs intermèdes musicaux de Dominique Debès (piano), maître de chapelle de la cathédrale, accompagné par Laurent au saxophone, et qui avait été précédée de la partie statutaire au cours de laquelle, le président Francis Hirn et le trésorier Bernard Scharly ont pu se réjouir de la bonne santé de l’association, créée il y a plus de 18 ans pour perpétuer la mémoire de Marcel Rudloff, en militant pour les valeurs qu’il incarnait à travers son action : « Humanisme, tolérance et respect de l’autre, des valeurs qui ont plus que jamais besoin de militants convaincus », comme devait le rappeler le président.

www.marcel-rudloff-tolerance.com

Sources DNA du 16 juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation