Blog

La troupe théâtrale du Larc sème des étoiles

Vendredi 21 octobre, à la salle polyvalente de Beinheim, les acteurs de la troupe du Larc ont accueilli les représentants de l’association caritative Les semeurs d’étoiles pour leur remettre un chèque, mettant ainsi un point final à leur saison 2015-2016.

benheim_se-2

Entourée des acteurs de la troupe théâtrale, la présidente du Larc, Marie-Thérèse Philipps, remet un chèque au représentant des Semeurs d’étoiles. PHOTO DNA Entourée des acteurs de la troupe théâtrale, la présidente du Larc, Marie-Thérèse Philipps, remet un chèque au représentant des Semeurs d’étoiles.

Les acteurs de la troupe théâtrale du Larc (pour « Loisir, animation, rencontre, culture ») de Beinheim égayent les hivers de l’Outre-Forêt depuis bien des décennies. S’amusant à faire rire les gens, ils contribuent activement à la préservation du patrimoine culturel alsacien et de sa langue si savoureuse.

Tous les ans, ils ont aussi une petite pensée pour tous ceux que la vie n’a pas gâtés, et destinent volontiers une partie de leur recette au soutien d’une association caritative engagée sur le terrain. Depuis longtemps, ils ont un faible pour une association créée en 1993 par le père Denis Ledogar et sœur Anne-Marie Mura, les Semeurs d’étoiles.

Amener de l’humanité au cœur des hôpitaux

benheim_se-1

Implanté depuis longtemps dans le milieu hospitalier, le binôme a vu la détresse des familles, souvent modestes, dont un enfant vient d’être frappé par la maladie. Quand on a tout juste de quoi survivre, la situation peut très vite devenir compliqué. Et que dire de ces enfants projetés quelquefois de longs mois dans un environnement froid et inhospitalier.

Les fondateurs ont voulu amener un peu de lumière, un peu de chaleur et plus d’humanité au cœur de l’hôpital dont les moyens sont de plus en plus limités.

Les autres années, c’est le père Ledogar en personne qui venait au-devant des donateurs, mais des soucis de santé l’ont obligé à restreindre son activité. Ce sont Jean Gress et Louis Schoepfer qui ont pris le relais pour expliquer, quelques fois avec une pincée d’humour, qui sont et que font les Semeurs d’étoiles. L’association compte plus de 200 membres, son conseil d’administration gère un budget de 10 000 euros et peut compter sur un vivier d’une centaine de personnes pouvant intervenir au coup par coup.

L’association vient en aide aux enfants défavorisés en leur fournissant, par exemple, des kits d’hospitalisation renfermant tout le nécessaire qui fait souvent défaut, en n’oubliant pas de rajouter un jouet pour dédramatiser la situation. La télé mise à disposition est importante pour éviter l’ennui et garder l’ouverture sur le monde.

benheim_se-3

Rapprocher les parents de leur enfant hospitalisé

Il leur arrive aussi de donner un coup de pouce pour permettre à des parents d’acheter les tickets de tram pour pouvoir rejoindre le plus souvent possible son enfant hospitalisé, ou bien d’octroyer une subvention pour leur permettre de se loger à proximité. Et que dire, lorsqu’une famille vient de perdre son enfant de cinq ans et n’arrive pas à financer les obsèques. Là aussi, les Semeurs d’étoiles sont là pour éviter la fosse commune.

Leur action va bien plus loin, avec des budgets plus élevés, lorsqu’il s’agit d’améliorer l’accueil des petits malades en leur offrant un environnement plus gai avec la mise en place de fresques qui, par exemple, sous des dehors ludiques, expliquent le nouvel environnement, pourquoi il faut rester couché, pourquoi il y a des infirmières et des docteurs.

C’est avec grand plaisir et fierté que la présidente du Larc, Marie-Thérèse Philipps, entourée des acteurs de la troupe a remis aux représentants des Semeurs d’étoiles, un chèque de 1 500 €. Après les remerciements d’usage, une surprise attendait les délégués, puisque le président du Crédit mutuel Sainte-Adélaïde, sponsor de la troupe théâtrale, Germain Koenig abonda le don d’un deuxième chèque de 500 € offert par la caisse.

La soirée s’est poursuivie par un petit café gâteau au cours duquel 311 € furent encore récoltés et rajoutés aux dons précédents, de quoi allumer encore plus de petites étoiles.

Sources Article Dernières Nouvelles d’Alsace du 27 octobre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation