DL_conférence

L’aumônerie des collèges et lycées des Vosges du nord regroupe les professeurs de religion de la zone géographique de Wasselonne à Sarre-Union et organise quelques sorties durant l’année scolaire.

Les 5es des collèges Les Sources et Poincaré de Saverne, Léonard-de-Vinci de Marmoutier, Tomi-Ungerer de Dettwiller et Marcel-Pagnol de Wasselonne, ont été invités à vivre ensemble un dimanche à la découverte du Mont Sainte Odile. Le sanctuaire est religieux, historique et culturel. Les jeunes 5es, « chercheurs et explorateurs » dans le programme du cours de religion, avancent dans leur vie et dans leur scolarité en s’ouvrant à de nouvelles connaissances et expériences. Ainsi, s’intéresser à sainte Odile, canonisée par le pape Léon IX au XIe siècle et proclamée patronne de l’Alsace par le pape Pie XII en 1946, correspond à la recherche de sens pour les jeunes élèves.

Read More →

DL_conférence

Jeudi, à la salle des Roseaux, la conférence du père Ledogar a attiré 200 personnes venues écouter le témoignage de cet aumônier de l’hôpital de Hautepierre.

La question de la mort taraude certains esprits. C’est pour cela que le père Denis Ledogar, aumônier à Hautepierre, a choisi d’animer une conférence sur ce thème.

Le conférencier est introduit par l’abbé Jean-Pierre Schmitt, curé de la communauté de paroisses de la Porte du vignoble, qui le connaît bien pour avoir fait ses études d’infirmier avec lui.

Read More →

Les Semeurs d’Etoiles ont organisé une sortie pédestre le dimanche 7 octobre 2012 au Mont Sainte-Odile.

Cette marche est organisée chaque année le 1er dimanche du mois d’octobre.

Une messe a été célébrée à 11 heures 30 par le Père Denis LEDOGAR et le Chanoine Patrick KOEHLER à l’Église du Mont Sainte Odile, en présence de la chorale d’Illkirch.

Une participation de 5 €uros par adulte est demandée au profit de l’Association des « Semeurs d’Etoiles ». L’intégralité des montants récoltés est reversée aux enfants hospitalisés et à leur famille.
A l’issue de la messe, un repas en commun dans une des salles du Couvent au prix de 12 €uros, sans boissons (plat et dessert).

Les places au restaurant étant limitées, il est indispensable, pour ceux qui le souhaitent, de s’inscrire préalablement et avant le 28 septembre 2012 (seules les 150 premières inscriptions pourront être retenues).

Ce dimanche à la Villa Fleck, le public venu nombreux a été conquis par une voix, une seule, forte, généreuse et talentueuse, celle de la cantatrice Jeanine Herr-Duma qui s’est élevée haut dans la salle, soutenant une cause, celle de l’association « Semeurs d’étoiles », aidant les enfants hospitalisés de la région.

Ils ont moins de 18 ans, et privés de santé, ils ont laissé l’insouciance de leur enfance s’évaporer dans les couloirs hospitaliers. La solitude et l’oubli font partie de leur vie. Pourtant l’association « Semeurs d’étoiles » créé par le Père Denis Ledogar les aide et les soutient, et ce dimanche Soeur Anne Marie et Cathie Schmitt respectivement co-fondatrice et membre de l’association, se sont déplacées de Strasbourg afin d’écouter Jeanine Herr-Duma et son professeur, le pianiste Jean-Louis Weber mettre leur talent au service de leur cause, et recueillir des fonds indispensables à leur existence.

Après avoir remercié le public, Gérard Cronenberger maire d’Ingersheim, a présenté les artistes. Dès leur entrée, leur sobriété a su traduire la soirée magistrale qui allait suivre.

Ce sont trois interprétations des noces de Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart, qui perceront en premier le silence de l’attente. Des regards complices ont suffi pour que les notes s’envolent au rythme du chant, rejoignent ses tonalités et ses vibrations, laisse partir la voix à capella avant de revenir avec force.

Traduisant les émotions du coeur et des sentiments, à travers les interprétations comme Du Bist Die Ruh de Franz Schubert ou Chanson de Vilya de Franz Lehar, la voix, longue langoureuse, pénétrante, transpercante, a jailli dans le public comme des milliers de brisures étoilées, et l’étincelle qui brillait dans les yeux de l’artiste, a réchauffé l’auditoire, et sans doute au loin, les enfants hospitalisés qui attendent une main tendue, et un peu de chaleur. « Les grandes pensées viennent du coeur », soulignera Gérard Cronenberger, citant Blaise Pascal afin de congratuler les artistes.

A la fin de la séance tous les invités ont ovationné Jeanine Herr-Duma et Jean-Louis Weber avant d’entonner ensemble le refrain de la chanson Plaisir d’amour. La soirée s’est achevée autour du verre de l’amitié.
DNA du 16 Octobre 2012

Le théâtre alsacien de Wilwisheim remet chaque année une partie de ses bénéfices à une association. Ainsi « Semeurs d’étoiles » a été sélectionnée, et le père Ledogar a animé cette remise de prix autour d’une conférence.

Organisée par la section théâtrale de Wilwisheim, présidée par Pascal Boehm, la soirée, c’est déroulé à la salle polyvalente. Ce théâtre qui se produit, à raison de cinq représentations annuelles, a pour habitude de remettre une partie des bénéfices à des associations qui oeuvrent pour aider les personnes dans le besoin ou en détresse.

Les « Semeurs d’étoiles », choisis pour l’année 2012, se sont vu remettre un chèque conséquent. Dans ce cadre, le père Ledogar a animé la soirée par une conférence de présentation des actions menées. Prêtre, religieux assomptionniste, infirmier anesthésiste et aumônier de l’hôpital de Hautepierre à Strasbourg, il a été surnommé le Père tendresse et a créé l’association en 1993 avec soeur Marie Mura, et compte plus de 200 membres. Les semeurs d’étoiles viennent en aide aux enfants hospitalisés, leur famille et aux malades démunies, jugeant qu’une détresse financière greffée aux souffrances physiques et morales est inacceptable.

Le sujet délicat de l’accompagnement des malades en fin de vie a été abordé, offrant un témoignage poignant sur le parcours du père Ledogar.

Au fil de longues années passées à aider les mourants à partir sereinement, il a sensibilisé son auditoire en suggérant sept étapes à franchir.

Pardonner, s’interroger sur ses relations aux autres, affronter le chagrin, apaiser ses souffrances, oser demander, redonner du sens à son passé et savoir accepter la mort. Le discours a été précieux et plein d’humanité. Ce sujet pourtant grave, a été abordé avec simplicité. Le franc parlé, la notoriété et le charisme du père Ledogar ont apaisé les esprits présents dans la salle, dont certains ont versés des larmes, non pas de tristesse, quant aux récits poignants, mais de rire face aux anecdotes quotidiennes rencontrées, apportant légèreté au sujet. La majeure partie des personnes présentes avait, de par leur passé, déjà eu affaire à Denis, les autres ont été conquis.

Auteur de plusieurs livres, la soirée s’est terminé autour de dédicaces des ouvrages, et de la remise de chèque par la section théâtrale.
Dna, Dimanche le 30 Septembre 2012

Une réception était organisée par la section bricolage de l’association Sportive et Culturelle de Hohengoeft afin de remettre un chèque de 1 500 EUR à l’association Semeurs d’Etoiles.

Ces 1 500 EUR correspondent au bénéfice de la vente de l’Avent. Une somme remise à l’association Semeurs d’Etoiles. En présence du père Ledogar, le maire Pierre-Paul Enger a salué les membres présents de l’association organisatrice, les mamies bricoleuses et les présidents des différentes associations, en rappelant que les bénéfices de la vente de l’avent sont toujours destinés à une oeuvre caritative.

Une dizaine de mamies se rencontrent tout au long de l’année pour des séances de bricolage, sous la houlette de Josiane Enger et Josée Caspar. A partir de septembre, se rajoutent des séances en soirée pour l’ensemble des membres afin de préparer au mieux cette traditionnelle vente de l’avent.

Extrait DNA, Mercredi le 18 Juillet 2012