Blog

A l’écoute des malades

Invité par l’équipe du Service évangélique des malades (SEM) de la communauté de paroisses de l’Ungersberg, le père Denis Ledogar, aumônier au CHU de Strasbourg, a fait salle comble à la mairie d’Andlau mardi.

Le curé doyen Jean Luc Lorber (au premier plan) a accueilli le père Denis Ledogar devant l’assistance réunie dans la grande salle de la mairie d’Andlau.

« Vous avez traité un sujet grave et nous partons avec le sourire » conclut l’une des 100 personnes qui ont suivi sa conférence qui devait aussi être une formation à l’accompagnement des malades et des personnes en fin de vie. Le père Ledogar exerce son ministère d’aumônier dans ce qu’il appelle le « grand paquebot », le Centre hospitalier universitaire de Hautepierre avec ses 1 000 lits, 3 000 personnes au travail, 130 lits d’enfants. quatre aumôniers à temps plein, entourés de 26 bénévoles y sont présents, en bonne entente avec les aumôniers juifs, protestants et musulmans. C’est un vrai « laboratoire oecuménique, voire interreligieux » dit Denis Ledogar.

Revisiter le passé

L’apport spirituel de l’aumônier ne peut avoir un sens que si l’accompagnateur respecte l’autre tel qu’il est dans la situation où il se trouve avec ses besoins physiologiques, d’environnement familial, ses besoins sociaux, et que le malade se pose des questions sur le sens de sa vie, de ce qu’il subit, sur le bilan qu’il veut faire en revisitant son passé… Puisant dans ses 30 années d’expérience d’aumônier, le père Ledogar a truffé son intervention d’exemples concrets, parfois émouvants, parfois cocasses, mais toujours éclairants sur la manière dont il faut ou aussi il ne faut pas être à côté du malade. Il s’agit de se mettre à la hauteur de la personne accompagnée. Pour conclure, le père Ledogar a présenté le travail de l’association Semeurs d’étoiles qui apporte une aide aux enfants et aux familles de malades désemparées face aux défis à affronter.

Une collecte de soutien à cette association a permis aux auditeurs d’exprimer leur solidarité avec cette association.

Source : DNA du Jeudi le 05 Juin 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Post Navigation